CIRCUIT 12 JOURS

Circuit Afrique du Sud

Coup de coeur
Circuit Afrique du Sud

Circuit Afrique du Sud

« Un monde dans un seul pays », « vous irez de merveilles en merveilles » : les anciens slogans officiels restent très justes pour désigner la mosaïque géographique mais aussi culturelle sud-africaine. L’histoire, par couches successives, a légué aux visiteurs des témoignages particulièrement saisissants. Il y a bien sûr la diversité de l’habitat indigène, huttes, cases, maisonnettes des townships et toutes les versions détournées jusqu’au Pop Art. Le Cap et Durban portent les marques de l’Angleterre…
Au royaume des animaux, les hommes sont priés de se faire discrets. Depuis plus d’un siècle, les autorités locales organisent l’espace en zones protégées. Les premières réserves animalières ont, elles aussi déjà fêté leur centenaire. La faune sauvage africaine est ici plus préservée, choyée, magnifiée que nulle part ailleurs sur le continent !
L’Afrique du Sud connaît des saisons inversées par rapport à l’Europe. Les grandes vacances d’été tombent à Noël, les cloches de Pâques sonnent l’automne, en juin les premières chutes de neige sont annoncées sur les massifs du Western Cape et du Lesotho. Septembre porte la promesse du printemps confirmée par l’explosion colorée des jacarandas...

Circuit Afrique du Sud

Les points forts de votre voyage

  • Visite de la ville du cap
  • Excursion en mer à Duiker Island
  • Déjeuner de poisson
  • Découverte de la Route des Vins
  • Dégustation de vins et déjeuner dans une propriété vinicole
  • Safari en 4x4 dans la réserve de zula nyala
  • Dîner dans un Boma et spectacle de danses tribales
  • Journée Safari dans le parc Kruger
  • Déjeuner champêtre en brousse
  • Visite du village de Pilgrim’s Rest
  • Découverte d’une ferme Ndebele avec déjeuner
  • Visite de la ville de Pretoria
  • Tour de ville de Johannesburg
  • Visite de Soweto avec déjeuner dans un shebeen

Informations pratiques

Passeport biométrique obligatoire en cours de validité 6 mois après la date de retour avec deux pages vierges face à face
Arrhes à l’inscription : 720 € / personne (aucune inscription ne sera officielle sans le versement des arrhes)
Paiement du solde : 1680 € / personne, le 24 décembre 2018 au plus tard

Les bons tuyaux

Décalage horaire : même horaire qu’en France en été et + 1 heure en hiver.
Change : l’unité monétaire est le rand sud-africain. 1 ZAR = 0, 062 € environ au 11.12.2017
Les cartes internationales de crédit sont acceptées partout et les distributeurs permettant le retrait d’espèces se trouvent facilement.
Santé : aucune vaccination n’est obligatoire.
Voir sur le site internet : www.diplomatie.gouv.fr
Langues : les deux langues les plus usitées sont l’anglais et l’afrikaans.
Électricité : un adaptateur est nécessaire : 220/230 volts, les prises sont à trois grosses broches rondes.
Vêtements à prévoir : les recommandations : favorisez les pantalons, chemises manches longues, shorts, tee-shirts, vêtements en coton, pull, maillot de bains (selon la saison de votre voyage), chaussures de marche, ciré, lunettes de soleil, chapeau ou casquette et jumelles ! Attention aux poids des bagages autorisés par les compagnies aériennes, les plus restrictives devront être appliquées sur l’ensemble de votre voyage notamment pour les vols intérieurs.
Climat :

Les bons tuyaux

En raison des impératifs locaux, le sens du circuit peut être changé, cependant toutes les visites prévues seront effectuées.

Au programme de votre voyage

1er jour
Vendredi 25 janvier
LA BACONNIÈRE - PARIS - CAPE TOWN

Départ de La Baconnière pour un transfert vers l’aéroport parisien. Assistance aux formalités d’enregistrement et d’embarquement, puis envol à destination de l’Afrique du Sud (vol avec escale possible). Arrivée à l’aéroport international de Cape Town et accueil par votre guide local francophone. Installation à l’hôtel, nuit (selon les horaires de vol, le dîner se fera soit à bord, soit à l’hôtel).

2e jour
Samedi 26 janvier
CAPE TOWN
2e jour

Petit-déjeuner.
Visite d’une ferme d’autruche. Vous visiterez une ferme d’élevage d’Autruches. La  mode du boa devenue désuète, l’autruche, qui peut produire jusqu’à 10 kg de plumes par an, connut un sort moins avantageux. Le volatile peut être comparé au porc, car tout ou presque se consomme (la viande, les œufs et la peau se tanne..)  Son exploitation ne se s’arrête pas là, puisque chaque élevage organise des courses.
Déjeuner.
Visite de la ville du Cap.
« Au pied de la montagne de la Table (1 000 m), entourée à l’est par le Devil’s Peak et à l’ouest par Lion’s Head et Signall hill, surnommée la Vieille Mère, CAPE TOWN fut fondée en 1652 par l’un des dirigeants de la compagnie hollandaise des Indes. »
Vous visiterez le très pittoresque quartier malais, aussi appelé quartier de « Bo-Kaap », qui se distingue par ses mosquées et ses vieilles maisons du 18e siècle, colorées et bigarrées d’une architecture originale mêlant les styles géorgien, hollandais et oriental et ses ruelles pavées ; véritable musée de l’Afrique du Sud...
Dîner et nuit à l’hôtel.

3e jour
Dimanche 27 janvier
CAPE TOWN - PéNINSULE DU CAP
3e jour

Petit-déjeuner.
Départ le long des plages de l’Océan Atlantique pour gagner Hout Bay, petit port de pêche posé dans son fjord comme un paysage de carte postale.
Arrêt à Hout Bay où vous embarquerez sur un bateau pour observer Duiker Island ou vivent d’impressionnantes colonies de phoques, le paysage y est sauvage avec ses rochers battus par le vent.
Continuation via Simonstown, ville de la Marine Sud-Africaine, les plages de Muizenberg - de Boye’s Drive, vous aurez une belle vue panoramique sur tout False Bay.
Déjeuner de poisson en bord de mer.
Continuation vers le Cap de Bonne Espérance, extrême pointe sud de la Péninsule du Cap.  En traversant la réserve vos yeux perçants découvriront peut-être l’élan du cap, le springbok, le bontebok, l’impala ou les autruches et les jolies fleurs sauvages égaieront ce paysage solennel.
Lieu mythique pour les explorateurs, il fut pour la première fois vaincu au XVe siècle par le légendaire Vasco de Gama. Aujourd’hui, le cap de Bonne Espérance fait partie de la péninsule de « Cape Point » qui rassemble une large bande de terre côtière dans une réserve naturelle superbe. Ce parc naturel s’étend sur 7 750 hectares de faune et flore indigènes (funiculaire à la charge des clients).
Retour au Cap et départ pour Signal Hill, route sinueuse qui offre une magnifique vue sur toute la ville et les 12 apôtres, à faire dans la soirée pour voir le soleil couchant et les lumières sur la ville qui s’allument... SUPERBE.
Retour, dîner et nuit à l’hôtel.

4e jour
Lundi 28 janvier
CAPE TOWN - ROUTE DES VINS - DURBAN
4e jour

Petit-déjeuner.    
Route pour la région des célèbres vignobles sud-africains où d’imposantes montagnes dominent des vallées fertiles. Vous découvrirez de merveilleuses propriétés et manoirs empreints de l’architecture hollandaise du Cap, les « Cape Dutch ».
Avec plus de 100 000 hectares de vignes, l’Afrique du Sud est devenue le huitième producteur mondial de vin. Cette journée sera consacrée à la visite de cette région vinicole réputée comme étant l’une des plus belles au monde. Les caprices du climat et la diversité des sols permettent, pour chaque propriété importante, de produire des rouges aussi différents que le Cabernet Sauvignon, le Shiraz et le Pinotage (croisement du Pinot noir et du Cinsault) ainsi que des Sauvignon Blancs, des Chardonnay ou du Riesling.
Route vers Franschhoek, le « coin des Français ». « C’est dans cette très belle vallée que les Huguenots français commencèrent au XVIIe siècle la culture de la vigne. De génération en génération, les Sud-Africains du Cap sont passés maîtres dans l’élaboration de vins fins dont les cépages furent importés de France. »
Visite de la ville et de la région dont le musée des Huguenots.
Dégustation de vin* et déjeuner dans une propriété viticole.
Visite de Stellenbosch, « Ville la plus ancienne du pays après Cape Town, Stellenbosch est classée monument historique grâce à ses demeures blanches de style Dutch aux lourdes portes de bois et ses pignons ombragés. C’est aussi l’une de premières villes universitaires d’Afrique du sud avec plus de 20 000 étudiants. »
Visite d’une des nombreuses maisons restaurées de style « Cap Dutch ».
Départ vers l’aéroport, assistance aux formalités d’embarquement et envol vers Durban. Accueil et transfert à votre hôtel.
Dîner et nuit à l’hôtel.

5e jour
Mardi 29 janvier
DURBAN - SAINTE LUCIE - ZULU NYALA

Petit-déjeuner.
« Durban, ville natale de Ghandi, est une grande ville cosmopolite au climat sub-tropical. C’est seulement en 1820 que le roi SHAKA autorisa quelques commerçants à s’installer et à fonder un comptoir pour les bateaux de passage. Aujourd’hui, DURBAN est le premier port de l’Afrique du sud et le neuvième du monde. Appelé Port Natal (Noël) en 1497, la ville fût rebaptisée Durban en 1835 en l’honneur de Benjamin d’Urban, gouverneur de la colonie du Cap. Le premier maire de la ville George Cato était d’origine française. »
Visite de la ville : Surnommée la ville aux épices, avec une forte influence indienne, vous y découvrirez l’Hôtel de Ville, son incroyable marché indien aux mille saveurs et la mosquée.
(à noter : la visite de Durban peut être annulée selon les horaires disponibles pour Sainte Lucie non connus à la parution du catalogue 2018).
Visite du jardin botanique.
Puis départ en direction de la réserve maritime de Sainte Lucie.

Déjeuner en route.
Vous embarquerez sur un bateau afin d’effectuer une balade sur la réserve faunique de Sainte Lucie, qui regroupe le lac du même nom et un estuaire sinueux qui débouche sur la mer. Vous aurez l’occasion d’observer des crocodiles et des hippopotames, qui s’y multiplient sans retenue depuis qu’ils sont protégés.
Le parc dans lequel l’estuaire se trouve est un patrimoine naturel mondial. La croisière est un régal pour les ornithologues amateurs avec plus de 500 espèces à voir, les forêts des dunes côtières et les marais. Avec plus de 800 hippopotames et 1 500 crocodiles dans l’écosystème de Sainte Lucia, vous êtes sûr de vous retrouver face à face avec l’une de ces créatures pendant votre croisière.
Ensuite, route vers la région d’Hluhluwe via les paysages verts et vallonnés du Natal à la découverte du peuple Zoulou. Compris entre la frontière du Transkei au sud et celle du Swaziland au nord, le territoire Zoulou est vaste et à l’échelle d’un grand peuple dont les 8 millions d’âmes vibrent encore et toujours au son d’une musique que Jonnhy Clegg a rendu célèbre dans le monde entier. Les zoulous ont une histoire...
Rassemblement de tribus Ngoni, le nom de zoulou est celui d’une petite tribu, dont le chef Shaka est incontestablement l’un des plus grands chefs militaires qu’ait connu le continent. Ses successeurs, Dingane puis Cetshwayo, affrontent avec détermination les envahisseurs blancs successifs, semant terreur et stupéfaction dans les rangs d’armées européennes peu  habituées à un tel acharnement. Vaincus finalement par les boers à la bataille de la Blood River (1838), puis par les anglais lors de la guerre anglo-zoulou de 1879, l’empire est définitivement annexé par les britanniques en 1897.
« C’est l’ethnie la plus importante, leur mode de vie traditionnel est centré sur le Kraal, village circulaire de cases. Les femmes mariées se reconnaissent à leur chapeau en osier rond, orné de perles colorées qui situent leur rang dans la hiérarchie sociale. Les hommes portent des tabliers en cuir et des bracelets en fourrure aux bras et aux jambes. Lors des fêtes traditionnelles, ils arborent leurs lances et le bouclier de leurs ancêtres. »
Installation au lodge.
Dîner Boma : enceinte protectrice en bois ou les participants dînent autour d’un feu, puis vous assisterez à un spectacle de danses tribales.
Vous plongerez dans l’univers zoulou. « Ils figurent sans hésitation parmi les guerriers les plus combatifs, les plus colorés et les plus impressionnants de toute l’Afrique Australe. »
Nuit au lodge.

6e jour
Mercredi 30 janvier
ZULU NYALA - SWAZILAND
6e jour

Départ en véhicule 4X4 pour la découverte de la réserve naturelle de Zulu Nyala, célèbre pour son exceptionnelle concentration de rhinocéros blancs.
« Celle-ci couvre près de 24 000 hectares sur un territoire de rivières frangé de palmiers et de collines couvertes de forêts d’acacias. De grands troupeaux d’impalas, de gnous, de zèbres, de buffles, ainsi que des girafes, des léopards, des hyènes et des guépards prospèrent au sein de cette végétation. »
Retour au lodge et petit-déjeuner.
Départ en direction du Swaziland.
« Environ la moitié de la population Swazi vit dans le royaume indépendant du Swaziland, petit Etat enclavé dans le territoire sud-africain. Ce sera pour vous l’occasion de rencontrer l’Afrique noire avec ses traditions et ses contradictions. La beauté des paysages et la douceur de vivre du peuple swazi vous charmeront. Vous serez surpris par les immenses plantations de pins et d’eucalyptus qui se fondent harmonieusement dans le relief montagneux du nord-ouest, avec à l’est les savanes d’acacias qui rappellent les immensités du Park Kruger. »
Déjeuner en route.
Vous passerez la frontière et traverserez une région de plaines et montagnes puis vous continuerez par la « happy valley », nom donné à la région au sud de Mbabane, vers Manzini.
Arrêt en cours de route à la découverte du marché artisanal swazi. Des magasins spécialisés ou des marchés le long des routes offrent un large choix d’artisanat de qualité partout dans le pays. L’artisanat traditionnel Swazi est la vannerie ; tapis et paniers sont produits en toute taille et pour tout usage.
Le marché couvert de Mbabane offre une large sélection d’objets d’artisanat sous un même toit. Vous trouverez aussi des stands d’artisanat sur la route pour Mbabane, qui vendent principalement des stéatites (ou pierre à savon) et des gravures sur bois.
La fabrique de bougies, localisés dans la vallée de Malkerns, les artistes et artisans créent des dessins uniques pour les bougies Swazi, connues au travers le monde.
Observer l’art de l’artisan. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

7e jour
Jeudi 31 janvier
SWAZILAND - PARC KRUGER
7e jour

Route vers le nord et arrêt pour visiter une verrerie. La Ngwenya glass factory rouverte en 1987 propose de voir les souffleurs de verre au travail, fabricants des articles de tables, des vases ou encore des cruches. Cette entreprise a une grande contribution sociale et environnementale car elle recycle le verre usagé et un pourcentage de ces ventes est reversé à un refuge pour éléphants et rhinocéros.
Déjeuner en cours de route.
Départ vers White River pour rejoindre les abords du Parc Kruger.
« Le Parc Kruger, adossé à la frontière du Mozambique, est en quelque sorte un état dans l’état où les animaux sont rois. La superficie du parc est égale à celle d’Israël et à deux fois et demi celui de la Corse. D’une longueur de 350 km environ et d’une largeur de 60 km, son altitude varie de 200 à 900 m. C’est le 26 mars 1898 qu’à l’initiative de Paul Kruger fût proclamé la Sabie Game Reserve qui sanctuarisait le territoire entre les rivières Crocodile et Sabie pour protéger la faune. Mais c’est grâce à l’acharnement du major James Stevenson-Hamilton, qui luttait contre le braconnage, que le parlement adopta en 1927 le décret sur les parcs nationaux et que fût rebaptisée la réserve en Parc Kruger. »
Installation au lodge pour 2 nuits.
Dîner et nuit.

8e jour
Vendredi 1er février
SAFARI DANS LE PARC KRUGER
8e jour

Réveil matinal et petit-déjeuner.
En route pour le parc Kruger, créé en 1898 par le Président Kruger. Le Parc Kruger s’étend sur 350 km de long et 60 km de large soit 20.000 km² il s’agit de la plus grande réserve animalière du pays. Le parc rassemble près de 150 espèces de mammifères, plus de 500 d’oiseaux et plus de 100 de reptiles, où figurent naturellement les « Big Five » (éléphants, lions, léopards, rhinocéros et buffles) mais aussi des zèbres, girafes, crocodiles…
Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort de la découverte. Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
Safari dans le Parc Kruger en autocar à la rencontre des « Big Five », première réserve naturelle animalière du continent.
Déjeuner champêtre.   
Poursuite du safari et sortie du parc à la tombée de la nuit.
Retour au lodge. Dîner Boma et nuit.

9e jour
Samedi 2 février
BLYDE RIVER CANYON - PILGRIM’S REST

Petit-déjeuner. Départ à la découverte de cette magnifique région qu’est le Drakensberg. Vous sillonnerez les routes à travers des paysages tourmentés et vous vous arrêterez pour admirer les nombreux sites.
Arrêt au point de vue fantastique de la fenêtre de Dieu « God’s Windows » : un panorama qui s’étend sur des kilomètres de montagnes couvertes de denses forêts… C’est ici que le Boschiman Xai lance la bouteille de coca dans le film les dieux sont tombés sur la tête.
Découverte des panoramas du Blyde River Canyon, troisième plus grand canyon au monde et l’une des merveilles de l’Afrique du Sud. On ne se lasse pas de voir cette extraordinaire veine qui s’enfonce jusqu’à 800 m de profondeur et où la rivière Blyde subit un dénivelé de 1 000 m sur 20 km de longueur.
Arrêt aux « Three rondavels » (trois sommets imitant des tours) où la vue surplombant le lac artificiel vous donnera le vertige et l’occasion de réaliser la photo de votre vie.
Déjeuner dans un restaurant avec vue panoramique sur le canyon.
Continuation vers le village de Pilgrim’s rest.
Visite de ce pittoresque village minier récemment classé monument historique où un important gisement d’or fût découvert en 1873. « Ici le temps suspend son vol. Ce village-musée de 150 habitants comporte deux quartiers. Le Uptown (ville haute) avec l’église anglican, Pilgrim’s et Sabie News, Bottle Store, Royal Hotel, Minor’s House, le cimetière et Downtown (ville basse) avec le Highwayman’s Garage et le magasin Pilgrim’s Rest General Dealer. »
Initiation à l’orpaillage à Pilgrim’s rest.
Dîner au restaurant où une cuisine généreuse de l’époque des pionniers vous sera servie dans une ambiance « ruée vers l’or ».
Installation à l’hôtel pour la nuit.

10e jour
Dimanche 3 février
PRETORIA

Petit-déjeuner. Départ pour Pretoria.
Arrêt dans un village reconstitué Ndébélés pour un déjeuner à la ferme et vous découvrirez les célèbres peintures rupestres. Les femmes sont revêtues de la traditionnelle couverture colorée des Ndébélés.
« Ornées de dessins géométriques aux couleurs éclatantes, les maisons des Ndébélés sont de véritables œuvres d’art. Une fascinante polychromie caractérise les costumes de femmes dont cou, bras et jambes sont enserrés par des cercles métalliques. »
Arrivée à Pretoria, capitale administrative où siège 6 mois par an le parlement (les 6 autres mois, le parlement siège à Cape Town).
Dîner au restaurant puis installation à l’hôtel pour la nuit.

11e jour
Lundi 4 dévrier
pRETORIA - JOHANNESBOURG - PARIS

Petit-déjeuner.
Départ pour la visite de Pretoria, la capitale administrative du pays. L’atmosphère des avenues bordées de jacarandas y est paisible. Devenue capitale de la république boer du Transvaal en 1855, Pretoria tire son nom de A. Pretorius, vainqueur des zoulous à la bataille de la Blood River.
Vous découvrirez la Place de l’Église, l’Union Building, siège du gouvernement, dominant la ville, avec de magnifiques jardins et le Voortrekker Monument, monument essentiel de l’histoire afrikaner.
Visite panoramique de Johannesburg, « Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesbourg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense. » Puis visite du Township le plus connu au monde The « Great Soweto » (South West Township) composé de trois grandes villes différentes : « Soweto, Diep Meadows et Dobsonville ». Chaque ville a sa propre autonomie et son propre Maire.
Vous découvrirez les différentes ethnies de cette région ainsi que les lieux où Nelson Mandela a fait ses premiers discours durant la période de l’Apartheid. Enfant maudit de l’apartheid, le South West Township de Johannesburg comprend aujourd’hui près de 4 millions d’habitants. Les émeutes de 76 qui s’y sont déroulées marquent le début du déclin de la ségrégation.
Déjeuner d’adieu dans un « shebeen », « café clandestin du temps de l’Apartheid ».
Transfert à l’aéroport de Johannesbourg, assistance aux formalités d’enregistrement et embarquement à destination de Paris.
Dîner et nuit à bord.

12e jour
Mardi 5 février
PARIS - LA BACONNIÈRE

Petit-déjeuner à bord, arrivée à l’aéroport de Paris où notre autocar vous attendra pour vous ramener à votre ville de départ.

+ Cliquez ici pour découvrir le reste du programme / Jours

Pourquoi choisirGANDON ÉVASION

Des services exclusifs pour voyager facile

Vous n’avez pas de moyen de transport ?
Nous trouverons une solution !

Que faire de votre voiture le temps de votre séjour ?
Stationnez votre véhicule sur nos parkings !

Découvrir tous nos services

PLANIFICATIONSUR MESUREpour voyager en GROUPE

Idéal pour les comités d'entreprise, les associations ou pour partir entre amis sans avoir à tout organiser !

1

Choisissez votre

destination

2

Communiquez-nous

vos contraintes

3

Faites vos bagages,

on s'occupe de tout

Passez-nous le relai

À la recherche d'uneIDÉE CADEAU

Qu’il s’agisse de faire plaisir à un proche ou de célébrer un évènement marquant par l'intermédiaire d’un cadeau collectif, optez pour un dépaysement organisé par Gandon Évasion !

Offrez un chèque cadeau