11 JOURS / 9 NUITS

Le Népal

Voyage d'exception
Le Népal

Le Népal

Pays aux mille visages

Découverte d’un pays plein de charme, carrefour des religions bouddhiste et hindouiste et des peuples de la péninsule indienne et de l’Himalaya.
Vous serez éblouis par le foisonnement de palais, pagodes, stupas, sanctuaires et villages admirablement préservés. Le très haut niveau artistique de nombreux sites et monuments leur ont valus d’être inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
Des habitants d’une gentillesse légendaire, un dépaysement assuré dans le cadre grandiose de l’Himalaya. Douceur de vivre dans la ville de villégiature de Pokhara, au bord de son lac paisible où se reflètent les sommets de l’Annapurna et découverte d’une faune et flore d’une extraordinaire diversité à Chitwan, un des plus riches parcs nationaux du Népal

Le Népal

Les points forts de votre voyage

  • Diversité de paysages époustouflante
  • Balade à dos d’éléphant
  • Promenade dans la nature à Chitwan
  • Dégustation culinaire népalaise
  • Spectacles de danses traditionnelles
  • Histoire & culture

Informations pratiques

Passeport en cours de validité au moins 6 mois après la date de retour+ visa (le visa sera fait sur place. Pour cela, prévoir 2 photos d’identité couleur)
Arrhes à l’inscription : 745 € / personne (aucune inscription ne sera officielle sans le versement des arrhes)
Paiement du solde : 1730 € / personne, le 23 février 2019 au plus tard

Les bons tuyaux

Vol : environ 12 heures de vol entre Paris et Katmandou (escale incluse). Katmandou est à 7 300 km environ de Paris.
Décalage horaire : + 5 h hiver/+ 4 h été.
Population : plus de 28 millions d’habitants.
Langue : le népali, la langue officielle (assez proche de l’hindi), est parlée par 58 % de la population. Le Népal compte environ 36 dialectes. L’anglais est très répandu dans la vallée de Katmandou.
Religion  : 89 % de la population est hindouiste. Le reste est partagé entre bouddhistes (5,3 %), musulmans (2,7 %), chamans et animistes (2,4 %).
Monnaie : 1 NPR = 0,00821700 € - 1 € = 121,699 NPR au 13/12/2017. La monnaie est la roupie népalaise (NPR). Les cartes bancaires internationales courantes (Carte bleue Visa et American Express) sont acceptées dans les hôtels et les restaurants touristiques. On peut changer ses devises à l’aéroport, dans les banques et les bureaux de change (taux officiel publié chaque jour dans le “Rising Nepal”.
Santé : Aucune vaccination n’est exigée. Néanmoins, vérifiez que vous êtes bien à jour de vos vaccins contre la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos et l’hépatite A et B. Le traitement anti-paludéen est fortement recommandé pour la région du Téraï. L’eau doit être impérativement bouillie pendant 15 minutes avant d’être filtrée. Enfin, renoncez aux crudités et n’oubliez pas d’éplucher les fruits.
Électricité : 220 V. Les coupures sont fréquentes (emportez des bougies et une lampe de poche). Une grande partie du pays ne possède pas encore l’électricité.
Impôts et pourboires : en général, le service n’est pas inclus dans les restaurants et les hôtels. Il est d’usage de donner 10 à 20 NPR de pourboire.
Téléphone : pour appeler le Népal depuis la France, composer le 00 + 977 + indicatif de la ville (Katmandou : 14) + numéro du correspondant. Pour appeler la France depuis le Népal, composer le 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0).

Le sens des visites pourra être inversé selon les disponibilités des prestataires sur place. Cependant l’intégralité du programme sera maintenue.

Au programme de votre voyage

1er jour
Mercredi 3 avril
LA BACONNIÈRE - PARIS - KATMANDU

Départ en direction de l’aéroport de Paris. Assistance aux formalités d’enregistrement et envol pour le Népal (avec escale). Repas à bord.

2e jour
Jeudi 4 avril
KATMANDOU

Arrivée à Katmandou et accueil par votre guide francophone. Transfert vers votre hôtel. Selon l’horaire d’arrivée du vol, déjeuner au restaurant.
Puis, ce sera le premier contact avec la ville située dans un cadre exceptionnel à 1 400 mètres d’altitude entourée de montagnes au confluent de deux rivières, la Bagmati et la Vishnumati. Appelé Kantipur, ‘ville de gloire’, jusqu’au XVIe siècle, Kathmandou, dont le nom vient de Kasta Mandap qui signifie ‘temple de bois’ en newari la langue des Newari, habitants de la vallée. Sa fondation remonterait à 723 avant notre ère lorsque le roi Gunakama Deva reçu en songe l’ordre de bâtir une ville en forme d’épée. Depuis la forme de la ville a bien changé et de nombreux quartiers se sont développés autour du cœur ancien. Dans la ville contemporaine on voyage dans le temps lorsque l’on change de rues et les styles de monuments de genres de vie se mêlent dans un assemblage hétéroclite. Malgré l’irruption tardive mais tonitruante du modernisme, Kathmandou, souvent considérée comme la ‘Florence de l’Asie’, permet de s’imaginer ce qu’était une ville au Moyen Age. Elle n’a pas totalement oublié non plus sa folle époque hippie.
Découverte du Durbar Square de Katmandou, étrange mélange de temples, de tours, de piliers, d’étals de marchands et de maisons aux balcons et fenêtres de bois finement ciselé. L’ancien Palais Royal et la statue du Dieu singe Hanuman Dhoka, le Palais de la Kumari, cette fillette enfant-dieu choisie dans son plus jeune âge et sous les traits de laquelle se réincarne depuis plus de deux siècles la déesse Kali.
Continuation pour Bodnath.
Déjeuner puis découverte du stupa de Bodnath, à la fois haut lieu du Bouddhisme népalais et du monde tibétain.
Ce site de pèlerinage attire les adeptes qui viennent par millions de toutes les routes d’Asie. Il surprend par son immense stupa blanc haut de près de 40 m orné des «yeux du Bouddha». Bodnath serait aussi le plus ancien chaitya du Népal après celui de Swayambunath. Construit, semble-t-il, vers le VIIe siècle, le stupa est entouré d’un nombre incalculable de drapeaux à prières chatoyants et d’environ 650 moulins à prières reproduisant tous le mantra sacré « om mani padma hum’ (‘om, le joyau  à l’’intérieur du lotus! »), qui vise à se purifier des mauvaises conduites. Les environs immédiats ne comptent pas moins d’une quinzaine de monastères  (gompa) richement décorés où les visiteurs peuvent assister aux offices où des moines récitent inlassablement les textes sacrés.
Visite d’une école des Thangka, célèbres peintures sur toile caractéristique de la culture tibétaine.
Dîner au restaurant Mulchok (ou similaire) et nuit à l’hôtel.

 

3e jour
Vendredi 5 avril
KATMANDOU - THIMI - BHAKTAPUR - NAGHARKOT

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ pour le village de Thimi, connue historiquement sous le nom de « Madhyapur », 4e plus grande ville de la vallée.
C’est dans cette ville typique que l’on produit artisanalement les poteries, dont vous pourrez observer la fabrication.
Route pour l’ancienne capitale Newar de Bhaktapur.
Découverte de la cité médiévale de Bhaktapur, également nommée Bhadgaon.
Elle est considérée comme un musée à ciel ouvert où toutes les rues sont plus étonnantes les unes que les autres. Les temples succèdent aux façades ouvragées, les balcons en bois sculptés aux frontons en briques. Vue du ciel, la cité figure un escargot sur une étendue d’environ 4 km². Bhaktapur signifie la ville des dévots mais est aussi un grand centre artisanal réputé pour ses poteries, ses Tankhas et son curd (yaourt).
La visite du Durbar Square de Bhaktapur est incontournable, de part sa situation stratégique bien entendu mais également de part son intérêt architectural indiscutable. Cette place présente une grande quantité de temples mais aussi d’autres monuments comme la Porte des lions (ornée de statues en pierre de Barnana Narasingh Narayan),  la statue du roi Bhupatindra Malla, la porte d’Or, le palais aux 55 fenêtres (la restauration de la façade est presque terminée), le temple Batsala, la cloche des chiens et la réplique miniature du temple de Pashupatinath. Des trois anciennes cités royales de la vallée, Bhaktapur est celle qui a le mieux conservé son aspect médiéval.
Déjeuner à Nyatapola Café (ou similaire).
Après les visites continuation pour la station d’altitude de Nagharkot (environ 2 000 m), sur les contreforts de l’Himalaya, où vous passerez la nuit. Le spectacle qui vous attend demain au lever du soleil sera vraisemblablement mémorable. Sous réserve de conditions météorologiques favorables vous pourrez apercevoir 7 sommets de plus de 8 000 m dont l’Everest, le toit du monde qui culmine à plus de 8 848 m d’altitude.
Dîner et nuit à l’hôtel.

4e jour
Samedi 6 avril
NAGHARKOT - DULIKHEL - PANAUTI - KATMANDOU

Lever tôt pour assister au lever de soleil sur le massif de l’Everest.
Retour à l’hôtel pour le petit-déjeuner. Route pour Telkot, puis marche d’environ 2 h dans la campagne à travers champs et petits hameaux (peut également être fait par la route), pour rejoindre le village de Changu Narayan et son très beau sanctuaire aux riches décorations, l’un des plus anciens de la vallée.
Continuation vers Dulhikel où vous bénéficierez d’un autre point de vue sur l’Himalaya.
Déjeuner à l’Himalaya Horizon Resort (Dulikhel) ou similaire.
Puis route vers le bourg de Panauti, sur les paisibles bords de la rivière Punyamati.
Au XIIIe siècle, Panauti était le siège d’une principauté indépendante, dont quelques vestiges du palais princier demeurent visibles au centre de la ville. A la fin du XVIIIe siècle, Panauti a été intégrée dans le nouveau royaume unifié du Népal, fondé par Prithvi Narayan Shah.
Découverte des maisons anciennes aux étonnants décors de stuc.
Son temple du XVe siècle, bâti dans le plus pur style népalais, est sous la protection de l’Unesco. Il est considéré comme l’un des plus anciens du Népal dans son état originel. Il est entouré de huit lions.
De l’autre côté de la rivière que l’on peut franchir par un pont suspendu, on peut découvrir le temple de Brahmayani qui date du XVIIIe siècle et récemment rénové avec le concours d’une équipe de chercheurs français.
Retour à Katmandou et fin de journée pour la découverte personnelle de la ville.
Dîner à Ambers Restaurant (ou similaire). Nuit à l’hôtel.

5e jour
Dimanche 7 avril
KATMANDOU - POKHARA (env. 7 h de route)

Petit-déjeuner à l’hôtel. Journée de route pour Pokhara à travers le piémont de l’Himalaya.
La vallée de Pokhara est l’une des plus pittoresques du pays. Trois grands lacs agrémentent le site, le lac Phewa, Begnas et Rupa, tous trois originaires de la région du mont Annapurna dans la chaîne himalayenne (le mot pokhari signifie d’ailleurs lac). Cette vallée est située à 900 mètres d’altitude au-dessus du niveau de la mer. Par temps clair, la vue sur la chaîne des Annapurna et principalement sur les monts Dhaulagiri, Himalchuli, Machhapuchhre (Fishtail) est unique en son genre. Le mont Machhapuchhre n’est qu’à 28 kilomètres du lac.
En cours de route, visite d’un village et d’une école (sous réserve)
Déjeuner en cours de route à Kurintar (ou similaire).
Dîner et nuit à l’hôtel.

6e jour
Lundi 8 avril
POKHARA - SARANGKHOT - POKHARA
6e jour

Petit-déjeuner à l’hôtel.    
Transfert matinal à Sarangkot pour admirer, après une petite promenade d’environ 45 mn, le lever de soleil sur la chaîne Himalayenne (sujet aux conditions climatiques) depuis les ruines d’un kot (fort) situé sur une crête au-dessus du village de Sarangkot.
Une vue panoramique englobe des pics himalayens, du Dhaulagiri (8 167 m) à l’ouest à la pyramide du Machhapuchhare (Queue de poisson en Nepali - 6 997 m) et au sommet arrondi de l’Annapurna II (7 937 m) à l’est. C’est à l’aube ou au crépuscule que la luminosité est la plus belle lorsque le soleil teinte les pics enneigés.
Retour à l’hôtel pour le petit-déjeuner. Fin de matinée libre.
Déjeuner au restaurant.
Continuation avec la découverte de la ville de Pokhara.
D’abord petite ville provinciale et centre de commerce, Pokhara est devenue une destination touristique importante depuis l’avènement du trekking au Népal. Située dans la partie centrale du pays à environ 200 km à l’ouest de Katmandou, Pokhara est établie au cœur d’une large vallée subtropicale. Elle s’étend du sud au nord sur environ 5 km. La population de la région de Pokhara, composée principalement de Bahun (Brahmanes), de Chhetris, de Gurungs, de Magars, de Newars et de Thakalis, dépasserait largement aujourd’hui les 100 000 habitants. En outre, plusieurs commerces y sont gérés par des Tibétains tandis que les Sherpas (originaires de l’est du Népal) sont relativement nombreux dans l’industrie du trekking.
Balade dans le bazar où vous pourrez faire un peu de shopping et visite, à Hyangja, du camp de réfugiés tibétains qui ont fuit la répression chinoise.
Vous aurez un aperçu de la culture tibétaine et pourrez acheter des objets d’artisanat fabriqués par la communauté (bijoux, objets culturels, tapis en laine).
Non loin du camp se trouve un monastère rattaché à la secte bouddhiste Karma Kagyu.
Dans l’après-midi, balade en bateau sur le lac Phewa, l’un des plus vastes du Népal. Sur une petite île, vous découvrez un temple hindou.
Dîner et nuit à l’hôtel.

7e jour
Mardi 9 avril
POKHARA - CHITWAN

Petit-déjeuner. Matinée de route pour Chitwan.
Arrivée dans le parc national de Chitwan, dans la région du Téraï en bordure méridionale tropicale du Népal.
Le parc de Chitwan est l’ancienne réserve de chasse des rois du Népal. Il est peuplé des fameux rhinocéros blancs, de daims, d’antilopes, de singes, de tigres, de léopards, d’ours, de crocodiles et de plus de 300 espèces d’oiseaux. Créé en 1962 et couvrant une superficie de plus de 1 000 km2 c’est le plus grand des 5 parcs népalais dans la région du Teraï. Avant sa création les princes ranas y organisaient de grandes parties de chasse auxquelles étaient parfois conviés le vice-roi des Indes et les souverains étrangers. Lors de la visite officielle du roi George V en 1911, 39 tigres et 18 rhinocéros furent abattus. Aujourd’hui la faune est avant tout menacée par le braconnage et la déforestation. Le parc est en grande partie constitué de forêts de sal, un arbre dur à feuillage épais et de croissance lente. Son bois précieux est utilisé dans la construction. Sur les bords de la rivière Rapti poussent des arbres à coton. Plus d’une cinquantaine d’espèces d’herbe ont été recensées dans les marécages. Certaines sont si hautes (près de 4 m) qu’elles servent de refuge aux éléphants et aux rhinocéros.  La jungle dense, alterne avec la savane et de vastes clairières.
Installation au lodge pour 2 nuits.
Avant le dîner vous assisterez à un diaporama de présentation du parc. Dîner et nuit à l’hôtel.

8e jour
Mercredi 10 avril
CHITWAN

Petit-déjeuner à l’hôtel. Journée consacrée aux activités dans la jungle : safari à dos d’éléphant, canoë, promenade à pied à travers la jungle.
Vous commencerez la journée au lever du soleil, pour aller observer la vie sauvage à dos d’éléphant dans la réserve du parc de Chitwan (4 personnes par éléphant).
Départ dans la forêt touffue et dans l’impressionnante étendue d’herbes pouvant mesurer plusieurs mètres de haut (balade d’environ 2 h). Si vous êtes chanceux vous pourrez observer les rhinocéros unicornes ou encore apercevoir un tigre.
Retour au lodge.
Après le déjeuner, départ en pirogue (balade d’environ 1 h) pour observer la faune dont de nombreux oiseaux et des crocodiles. La réserve abonde en espèces rarissimes. Vous aurez peut-être la chance d’observer des gavials (espèce endémique de saurien de la famille des crocodiles dont le museau peut atteindre jusqu’à six fois la largeur) ou encore des dauphins gangétiques (il s’agit aussi d’une espèce endémique).
Retour au lodge à pied à travers la jungle.
En soirée, spectacle de danses traditionnelles Tharus.
Les Tharus seraient peut-être les premiers habitants du Népal. Les Tharus parlent une langue d’origine indo-européenne et sont organisés en castes. Ils croient aux esprits de la nature, honorent de multiples divinités et vouent un culte aux ancêtres. Ils vivent dans des maisons fabriquées de bambou et de glaise avec un toit en chaume.
Difficiles d’accès pendant la guérilla maoïste, ces bucoliques villages en pisé, d’une propreté toute ‘helvétique’, offrent de superbes balades, loin des dénivelés himalayens, entre bougainvilliers et jacarandas. Et c’est bien sûr la beauté des femmes Rana dans leurs larges jupes en patchwork de couleurs vives, rehaussées de miroirs, de cabochons et de breloques, qui éblouit le voyageur.
Nous attirons votre attention sur le fait que les lodges se réservent le droit de modifier l’ordre des activités sans avertissement préalable. Il n’y a pas d’électricité le soir comme c’est le cas dans beaucoup de réserves animalières.
Dîner et nuit au lodge.

9e jour
Jeudi 11 avril
CHITWAN - KATMANDOU (env. 5 h 30 de route)

Petit-déjeuner au lodge.
Matinée de route pour Katmandou.
Déjeuner en cours de route.
Arrivée à Katmandou et temps libre pour flâner dans le quartier commerçant et touristique de Thamel. De nombreuses boutiques proposent un large choix d’artisanat local.
Visite insolite de Pashupatinath en partant de Kirant Mandir, afin d’accéder aux ghâts, en traversant la forêt où méditent ascètes et yogis.
C’est l’un des plus anciens sites du Népal, et un des plus célèbres pèlerinages hindous. L’ensemble des temples forme une véritable cité groupée autour du sanctuaire de Shiva. Vous aurez une vue d’ensemble depuis l’autre rive de la Bagmati. Ce cours d’eau joue au Népal le même rôle que le Gange en Inde. Les berges de la rivière Bagmati à Pashupatinath constituent l’endroit de prédilection pour l’incinération des hindous. Aussi, des cérémonies de crémation s’y déroulent tous les jours.
Pashupatinath, est le temple hindou le plus important du Népal. De nombreux pèlerins y affluent dont un grand nombre de sadhus. Les touristes y sont aussi très nombreux. Le site est animé à toute heure du jour.
Le temple au toit d’or, demeure du dieu Shiva, n’est pas accessible aux non-hindous. Shiva est incarné ici dans la forme paisible et bienveillante de Pashupati, le gardien du troupeau, le rassembleur des âmes, celui qui veille sur le royaume du Népal.
Un pont permet de traverser la rivière et d’accéder à un long escalier bordé de plusieurs chaitya (chapelles) en grosses pierres grises. Et malgré toute l’animation de ce lieu saint, les mouvements et les bruits feutrés donnent à cette immense place, une ambiance paisible empreinte à la fois de ferveur religieuse, de respect, de tristesse et de joie… car mourir au Népal, c’est aussi renaître ! Vous assisterez au rituel hindou de l’Arati, la cérémonie de la lumière et peut être aurez-vous l’occasion d’apercevoir une cérémonie de crémation.
Dîner au Factory Restaurant (ou similaire) et nuit à l’hôtel.

10e jour
Vendredi 12 avril
KATMANDOU - PATAN - KATMANDOU

Petit-déjeuner à l’hôtel. Découverte du monastère bouddhiste de Kopan. Grand centre de méditation marqué d’une forte empreinte tibétaine.
Le sanctuaire a été fondé par le lama Zopa Rinpoche de la région himalayenne de Solu-Khumbu en 1971 réalisant ainsi la promesse de son prédécesseur Lawudo Lama de fonder une école pour les enfants, l’enseignement religieux étant difficilement envisageable en hiver à près de 4 000 m d’altitude. Aujourd’hui le monastère accueille près de 400 moines essentiellement originaires du Népal et du Tibet et de nombreux occidentaux attirés par les enseignements de Bouddha. Le sanctuaire abrite aussi une nonnerie qui accueille environ 380 nonnes.
Continuation pour Patan et découverte de « La ville aux mille toits dorés ».
Jadis séparée de la capitale, Patan et Katmandou ne sont plus séparés aujourd’hui que par un pont sur la rivière Bagmati. La ville de Patan a repris son appellation d’origine « Lalitpur ».
Le cœur historique de la ville est un enchevêtrement de petites ruelles au décor de théâtre : maisons de briques aux balcons de bois sculpté et décors de bronze, cours et arrières cours abritant des oratoires, des temples, etc. La ville est réputée dans tout le pays pour son artisanat particulier de statues en bronze représentant le panthéon hindou et dont les traits des visages sont finement surlignés d’or.
Durbar Square, la place du palais, est une merveille d’exemple architectural traditionnel ou se mêlent temples et anciens bâtiments administratifs reconvertis en musée.
La principale attraction est le Palais Royal datant du XVIe siècle avec ses cours intérieures ; Mul Chowk, Sundari Chowk et Mani Keshab Narayan Chowk (Chowk signifie ‘cour’ en népali).
La tour octogonale aux trois toits est le temple Taleju Bhawani bâti par le roi Shree Niwas Malla en 1667 après J-C. Une effigie grandeur nature des déesses Ganga et Jamuna chevauchant leur monture figurée par un ‘Makara’ ou crocodile mythique, flanque l’entrée du sanctuaire. Le Sundari Chowk abrite en son centre un bassin royal “ Tusha hiti “, connu pour être une pièce maîtresse dans l’art de la sculpture de la pierre. Entre “ Mul Chowk “ et “ Mani Keshab Narayan Chowk “ se trouve le temple Degu Taleju.
Vous découvrirez aussi le Temple de Krishna sur lequel veille un Garuda juché sur un haut pilier, le Kumbheshwar, l’une des rares pagodes à cinq étages encore debout au Népal, et le Temple de Maha Bouddha dont chaque brique est ornée d’une effigie de Bouddha. On en compte parait-il plus de 9000…
Déjeuner en cours de route.
Départ pour Bungamati, un village traditionnel newar datant du 16è siècle et construit dans un cadre entouré de champs de colza et de rizières en terrasse.
Arrêt et visite de ce village où le temps semble ici s’être arrêté depuis le Moyen Age. Puis promenade à pied jusqu’au village voisin Khokana.
Loin d’agitation de Katmandou, ce village a su garder un cachet avec ses maisons de briques dans lesquelles on découvre une activité rurale inchangée depuis des siècles. C’est ainsi que l’on peut croiser au détour d’une maison, une femme filant de la laine, d’autres préparant la lessive ou pressant des graines de moutarde pour l’obtention d’huile, la spécialité du village de Khokana.
Retour sur Katmandou.
En soirée, dîner de spécialités népalaises avec animation de danses, musiques, et chants traditionnels au restaurant Nepali Chulo (Littéralement le Foyer Népalais). Nuit à l’hôtel.

11e jour
Samedi 13 avril
KATMANDOU - PARIS - LA BACONNIERE

Après le petit-déjeuner, selon les horaires de vol, transfert vers l’aéroport pour l’enregistrement des bagages. Vol retour vers PARIS, où l’un de nos autocars vous attendra pour vous reconduire vers votre ville de départ.

+ Cliquez ici pour découvrir le reste du programme / Jours

Pourquoi choisirGANDON ÉVASION

Des services exclusifs pour voyager facile

Vous n’avez pas de moyen de transport ?
Nous trouverons une solution !

Que faire de votre voiture le temps de votre séjour ?
Stationnez votre véhicule sur nos parkings !

Découvrir tous nos services

PLANIFICATIONSUR MESUREpour voyager en GROUPE

Idéal pour les comités d'entreprise, les associations ou pour partir entre amis sans avoir à tout organiser !

1

Choisissez votre

destination

2

Communiquez-nous

vos contraintes

3

Faites vos bagages,

on s'occupe de tout

Passez-nous le relai

À la recherche d'uneIDÉE CADEAU

Qu’il s’agisse de faire plaisir à un proche ou de célébrer un évènement marquant par l'intermédiaire d’un cadeau collectif, optez pour un dépaysement organisé par Gandon Évasion !

Offrez un chèque cadeau